Tous les avantages et les inconvénients du métier de Community manager

le 24 novembre 2022 à 09:11

Le métier de Community manager est le dernier né des métiers du digital. Le Community manager représente une marque, et son rôle principal est d’animer sur les réseaux sociaux, la communauté affilié à cette marque. En plus de l'animation des communautés, le Community manager poste aussi régulièrement du contenu sur ces mêmes réseaux sociaux pour conforter l'image de la marque et de ses produits.

Il est donc l'ambassadeur de l’entreprise qu'il représente et ses objectifs principaux sont d'une part d'accroitre la notoriété de la marque sur les médias sociaux, ce qui inclus une mission de veuille sur le web et médias numériques, et d'autre part, d'augmenter le nombre de clients via les médias sociaux tout en fidélisant la clientèle déjà engagée.

Les avantages et les inconvénients du métier de Community manager

Avant d'aborder le sujet, il convient de préciser que le métier de Community manager peut être exercer de manière totalement différente selon s'il se déroule dans la société propriétaire de la marque, dans une agence de médias, ou en freelance. En effet le niveau d’autonomie notamment, sera très différent entre un Community manager salarié d'une marque et hiérarchiquement placé sous un chef de projet, de celui qui exerce en freelance, qui gèrera toute sa prestation avec son entreprise cliente.

Les avantages du métier de Community manager

  • Autonomie : pour qui aiment travailler en autonomie, le métier de Community manager apporte (surtout dans sa version freelance) une autonomie importante car c'est à lui qu'appartient la définition de la stratégie à développer sur les réseaux sociaux.
  • Grande variété des secteurs d'activité : un Community manager pourra travailler pour une grande entreprise de cosmétique un jour, puis exercer ses talents pour une association sportive présente sur les médias sociaux. La routine est donc une notion inconnue pour le Community manager, chaque mission ayant ses spécificité propres.
  • Un milieu porteur : le monde des médias sociaux est en constante évolution. Le métier impose donc d'actualiser ses compétences en continu. Ce qui a pour corollaire d'avoir des compétences à jour dans ce domaine. Le métier ne connait pas de déclassement !
  • Une rémunération qui peut être attrayante : même si les débuts peuvet paraitre difficiles, et souvent peu rémunérés, le métier de Community manager peut prétendre à une rémunération correcte après 3 à 5 ans d'expérience avec une rémunération annuelle minimum de 30.000€.
  • Une évolution de carrière possible vers d'autres métiers : de par son statut polyvalent, le Community manager pourra ré-orienter sa carrière si nécessaire vers les métiers liés à la communication, aux projets web, journalisme ...
Tous les avantages et les inconvénients du métier de Community manager
  • Possibilité de télétravailler : il est toujours positif de ne pas perdre son temps dans les transports pour se rendre à son travail et de gérer facilement son temps de travail. Pour autant, ce qui peut être un avantage pour certains peut s'avérer être un handicap pour d'autres : car en télétravail, peu ou pas de contacts avec des collègues, une sédentarité qui peut sembler pesante à la longue, un environnement professionnel et domestique identique. Donc le télétravail : avantage ou inconvénient ? à vous de voir ! Mais la possibilité reste offerte.
Cet article pourrez vous intéresser  Hootsuite Avis 2022 : L’outil dépassé par la concurrence

Les inconvénients du métier de Community manager

  • Un secteur très concurrentiel : décrocher son premier contrat s'avère la tâche la plus ardue pour un freelance débutant. Une bonne dose d’opiniâtreté est nécessaire pour débuter. Mais il est tout aussi vrai qu'un Community manager disposant d'une certaine expérience, à l'inverse, aura les moyens de choisir les contrats les plus intéressants.
  • Grande disponibilité nécessaire : le monde de pilotage de projets est passionnant ... mais très exigeant en temps ! Les exigences du calendrier font partie des contraintes à gérer pour le Community manager. De plus, les réseaux sociaux étant en action en continu, le risque existe de se laisser prendre à intervenir en continu, au risque d'un certain surmenage.
Tous les avantages et les inconvénients du métier de Community manager
  • Un métier exercé sous pression : le Community manager est sollicité presque en permanence. Entre publications à programmer et réponses aux sollicitations des membres, sans compter celles de l'agence ou de la société pour laquelle il travaille, celui-ci doit contrôler ses émotions quelquefois soumises à rude épreuve. La capacité à hiérarchiser les problèmes et à prendre du recul dans les moments délicats seront d'une grande aide pour le Community manager.

Conclusion

Prêt pour se lancer ? le métier de Community manager offre aujourd’hui plein d'opportunités, malgré les quelques désagréments toujours possible évoqués ci-dessus, pour qui veut se lancer dans un métier riche et animé. Que ce soit en freelance ou via une formation spécifique, le Community manager restera un métier en forte expansion sur les prochaines années. Une tendance qui amènera nombre d'entreprises à faire appel à lui pour se positionner au mieux dans les communautés de réseaux sociaux.

Cet article pourrez vous intéresser  Marché des influenceurs dans le domaine de la mode : stratégie de croissance et développements récents
Soyez le premier a commenter cet article !
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

KENOBY
Kenoby vous accompagne dans toutes vos démarches marketing
Envie de discuter ?
cross-circle