Influenceurs : Jusqu'à 80 000€ d'amende pour les influenceurs qui ne respectent pas les règles de la SPF

le 12 août 2022 à 02:08

Depuis un certain temps, le gouvernement belge est très attentif sur ce que font les influenceurs sur les médias sociaux. En Belgique, il incombe au SPF Économie d'établir des règles et de veiller à leur application. L'équipe de surveillance du SPF a ainsi publié un code de conduite éthique pour les créateurs de contenu en avril de cette année 2022, d'après le site 7sur7.be.

Chaque publication sponsorisée doit être identifiable, selon ces nouvelles règles

Selon 7sur7, SPF Économie souhaite une grande transparence sur la question des publicités en ligne. Tout créateur de contenu qui fait la promotion d'un produit en échange d'une somme d'argent, d'une réduction ou d'un cadeau doit l'indiquer clairement afin d'éviter d'être accusé de tromper son public.

Les personnes qui enfreignent cette règle courent le risque de se voir infliger une amende pouvant aller jusqu'à quatre-vingt mille euros, (80 000 €).

Selon le nouveau règlement SPF, toute personne qui « publie régulièrement des messages promotionnels pour des marques » est désormais considérée comme une organisation. Cela signifie qu'à partir d'avril 2022, les influenceurs devront s'inscrire obliquement auprès de la Banque-Carrefour des Entreprises et divulguer leurs coordonnées sur leurs profils de médias sociaux.

En raison de leur mépris des règles, plusieurs influenceurs belges ont été sommés d'être arrêtés par, le SPF Économie

L'obligation d'indiquer leur adresse et leur numéro de téléphone sur toutes leurs plateformes de réseaux sociaux est entrée en vigueur en avril. Sachant que le SPF Économie a dû rappeler cinquante-six influenceurs belges à l’ordre, comme le rapporte le site 7sur7.be, il est important de noter que beaucoup plus d'influenceurs ne respectent pas la règle.

Cet article pourrez vous intéresser  Aborder le marché chinois pour votre entreprise en utilisant le marketing d’influence

Le SPF Économie a déclaré que tout au long du mois d'août, une cinquantaine d'influenceurs ont reçu des lettres leur rappelant un certain nombre de règles. Chacun de leurs comptes de médias sociaux doit inclure le numéro de téléphone et l'adresse de leur entreprise, car ils seront désormais considérés comme des entreprises. Sur leur site web ou leurs comptes de médias sociaux, chaque entreprise est tenue d'afficher ses adresses physiques, professionnelle et électronique. Selon le site web de l'organisation, situé sur le domaine vrt.be, si un influenceur est une organisation, alors, il subit la même règle.

Une directive Européenne qui encourage mécontentement des influenceurs

Un règlement de l'Union européenne mis en œuvre il y a quelques mois a conduit à la création de cette nouvelle directive. La restriction ne semble toutefois pas s'appliquer chez les influenceurs qui sont mécontents.

Lorsque Nathan Vandergunst, également connu sous le nom d'Acid sur les médias sociaux, a reçu ce message, il a exprimé son mécontentement sur Twitter. Il a déclaré dans sa lettre que SPF Economie lui avait envoyée cette alerte. Mais cela ne s'arrête pas là.

Traduction du Tweet : "j'ai reçu cet avertissement du SPF économie, je propose que je crée une discussion de groupe avec tout le monde et que nous trouvions une solution créative, car je ne vais pas faire ça"

Afin que chacun puisse trouver une réponse viable, il conseille de lancer une discussion de groupe, comme il ne peut pas le faire seul. De plus, il se rend compte qu'un chemin logique est suivi par son blog ou son site web. Cependant, ajouter son adresse à sa bio Instagram n'est pas la même chose que de le faire réellement. Enfin, il pense qu'une invasion s'est produite.

Cet article pourrez vous intéresser  Les meilleurs hashtags de nourriture et cuisine pour votre compte Instagram

Selon les influenceurs, cette dernière action a permis de faire la lumière sur le sujet de la vie privée. L'obligation actuelle pour les influenceurs d'indiquer clairement leur adresse est nécessaire. Selon la réponse de la SPF Économie à leur question, cette responsabilité s'applique à toutes les entreprises. Un coiffeur ou un barbier qui réside au-dessus de sa boutique est également tenu d'indiquer l'adresse de son domicile. Compte tenu de ce qui précède, le SPF accorde à un créateur de contenu tout le temps nécessaire, par exemple, pour déplacer le siège social de son entreprise sur les médias sociaux dans un espace qu'il loue. Il doit s'agir d'une adresse où le créateur de contenu travaille précisément, et non d'une simple boîte postale.

En somme, le SPF Économie a les influenceurs dans son champ de vision. Il mène actuellement des recherches sur un groupe restreint d'entre eux. Il leur reproche de ne pas afficher leur rémunération de partenariat de manière suffisamment claire et de ne pas respecter la loi en ne publiant pas leur adresse comme les autres entreprises. En face, les influenceurs s'inquiètent des invasions de leur espace personnel et ils s'efforcent d'engager le dialogue sur une solution adaptée aux profils individuels de chaque influenceur.

L'influenceur et dessinateur électrr se pose également la question de la sécurité. Il explique dans son tweet avoir reçu une menace de mort suite à la publication de son adresse postale sur son site.

Des restrictions similaires bientôt en France ?

Pour l'instant aucun projet de loi ne semble indiqué de telles restrictions en France, mais nous vous tiendrons au courant des prochaines nouveautés sur ce sujet.

Spécialisé dans la croissance digitale des entreprises. J'aide les entreprises à développer leurs ventes en construisant des stratégies digitales fortes et adaptées au marché, à la concurrence et aux objectifs commerciaux. Je propose des services de stratégie de croissance numérique, de marketing de contenu, de community management et d'optimisation des médias sociaux. 💻
Soyez le premier a commenter cet article !
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

KENOBY
Kenoby vous accompagne dans toutes vos démarches marketing
Envie de discuter ?
cross-circle